Merci encore pour tous les dons que nous avons reçu notamment du jardin de fleurs à la Rochelle et Jardiland à Angoulins. Cela a permis d'égayer les journées de nos résidents. 

Nous remercions également pour tous les autres dons notamment des collèges de Tasdon et d'Aytré ainsi que les dons des particuliers.  

Confinement 

 

Nous avons pris la décision de confiner les résidents, dans la mesure du possible, dans leur propre chambre afin de limiter toute forme de rassemblement.

Cette mesure prend effet dès le lundi 30 mars au matin, le temps de réorganiser en urgence toute notre logistique (soin, repas…).

Nos professionnels spécialisés dans « l’accompagnement social » (Emeline (animatrice), Maria (ASG) et Samuelle (psychologue), Flora (ergothérapeute)) vont se mobiliser pour être au plus près de vos parents et maintenir les échanges avec des résidents. Les appels au standard ainsi que par Skype ou Messenger seront toujours possible. Nous mettrons tout en œuvre pour maintenir les liens sociaux des résidents dans cette période de confinement grâce à toute notre équipe. Vous comprendrez que face à une telle situation, nous n’avons pas encore toutes les réponses concernant l’organisation du service dans les semaines à venir, mais nous restons disponibles pour vous et pour vous répondre.

Cette mesure est difficile, nous en sommes pleinement conscients mais il en va de la vie de nos ainés. Attendre pour agir serait déjà trop tard. Nous espérons que vous comprendrez. 

Suite au shooting photo du 16 décembre dernier, l'exposition des portraits des résidents a été installé et perdurera jusqu'au 31 mars prochain. N'hésitez pas à venir les contempler! 

Conformément à la législation, nous avons calculer notre index de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes.  Il est de 50 points sur 100.  

Grâce au soutien de la conférence des financeurs, nous avons pu développer une succession d'ateliers autour de l'estime de soi. Le point culminant a été le 16 décembre avec un shooting photo. Une école d'esthétique et de coiffure est venue mettre en valeur les résidents puis ils sont passés devant l'oeil expert de notre photographe. La socio-esthéticienne s'est jointe à la mise en beauté qui s'est faite grâce à elle jusqu'au bout des ongles.